Bypass Repeated Content

Un fier château avec un souterrain à découvrir

Ruines du château-fort de Dilsberg

Ruines du château-fort de Dilsberg; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Arnim Weischer
Un fier château avec un souterrain à découvrir

Ruines du château-fort de Dilsberg

Les ruines du château-fort de Dilsberg (Burgfeste Dilsberg) sont connues pour la fantastique vue panoramique qu’elles offrent sur la vallée du Neckar et l’Odenwald. Mais le site présente un autre point d’intérêt : un souterrain permettant d’accéder à pied à l’intérieur du puits.

La forteresse de Dilsberg s’élève sur une colline surplombant la vallée du Neckar, près de la ville impériale de Neckargemünd au cadre idyllique. Construite vers 1150 par les comtes de Lauffen, elle devint la propriété du Palatinat du Rhin au XIVe siècle et obtint droit de cité en 1347.

 

Ruines du château-fort de Dilsberg, souterrain du puits; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Arnim Weischer

Le souterrain du puits de 80 mètres de long invite à une.

Gloire et chute d’une forteresse inébranlable

Longtemps considéré comme imprenable, le château fut finalement investi par les troupes impériales de Tilly lors de la guerre de Trente Ans, après un long siège. Les Suédois occupèrent de nouveau le site en 1633. Malgré d’âpres combats, la forteresse n’a jamais été prise d’assaut militairement et n’a pas non plus été détruite. Avec la fin du  Palatinat du Rhin, la forteresse de Dilsberg est passée en 1803 aux mains du Land de Bade et a servi de prison d’État. Au XIXe siècle, elle a été laissée à l’abandon  et utilisée comme carrière de pierre. Au début du XXe siècle, suscitant un intérêt touristique de plus en plus vif, le site a été totalement réhabilité et reconstruit.

Ruines du château-fort de Dilsberg; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende

Vue aérienne des ruines de la forteresse. .

Un souterrain spectaculaire

L’impressionnant puits de 46 mètres de profondeur situé dans la cour du château fournissait aux défenseurs l’eau vitale pendant les sièges. L’une des particularités de la forteresse est son souterrain du puits de près de 80 mètres de long creusé quelques mètres au-dessus du niveau de l’eau. Redécouvert en 1896 par Fritz von Briesen, il a été dégagé en 1926. On pensait autrefois que ce tunnel était un moyen de sortir de la forteresse pendant les sièges.

Aujourd’hui, il semble plus probable que le passage était utilisé pour la ventilation.  Le château et la ville de Dilsberg forment encore aujourd’hui un ensemble charmant avec un caractère médiéval. La tour-escalier hexagonale mène à l’imposante chemise de 16 mètres de haut, d’où s’ouvre un panorama magnifique sur le village et la vallée du Neckar.

Ruines du château-fort de Dilsberg; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende

Impressionnant : le mur de 15 mètres du château central est l’emblème des ruines du château-fort de Dilsberg.